Association Théosophique Contre les Fondamentalismes Religieux
Seul le Savoir rend libre.
Nb connecté(s) 3


Le Conseil Constitutionnel a validé la loi. Sa motivation se résume à trois points fondamentaux:

  • 1) le voile intégral constitue un « danger pour la sécurité publique »,
  • 2) il ne répond pas aux « exigences minimales de la vie en société »,
  • 3) il place les femmes « dans une situation d'exclusion et d'infériorité manifestement incompatible avec les principes constitutionnels de liberté et d'égalité »
  • Voile islamique: le silence coupable des femmes françaises.

ARTICLES

ISLAM ET PRÉDICATION

ISLAM ET LA SCIENCE

CONTACT
  • envoi courrier
  • ATCFR

    LES ATTAQUES ISLAMIQUES EN FRANCE

    L'ISLAM ET LES POLITICIENS FRANÇAIS

    OUVRAGES SUR
    L'ISLAM




    Présentation de l'ouvrage


    PROVOCATION STUPIDE

    CARICATURES
    • Visibles sur le
      Blog de Vinz
      cliquez sur l'animation

    LES ACTEURS DE LA RÉFORME DE L'ISLAM

    CONFUSIONS

    DES SITES DE RÉSISTANCE à l'islamisation

    SOS Islam

    Musulmans contre charia

    Web Résistant


    Portail des ex-musulmans orthodoxes.

    SITES ISLAMOPHILES

    Il est important de visiter ces sites animés de prosélytisme.

     

    SHARIF IDD KHALIFA

    Il est haut comme trois pommes et déjà à 5 ans il prêchait l'islam avec l'assurance d'un adulte en citant parfaitement le Coran. Doué de facultés exceptionnelles Sharid Idd Khalifa maîtrise 5 langues naturellement, presque congénitalement devrait-on dire, puisqu'il n'avait pas encore fréquenté l'école. Né en décembre 1993 de parents catholiques cet enfant tanzanien déclarait en 2001, à l'âge de 8 ans, vouloir consacrer sa vie au service de l'islam. Le montage que vous allez suivre est issu d'une vidéo disponible sur YouTube malheureusement de qualité médiocre. Une vidéo certainement réalisée à partir d'un portable. Dommage pour notre compréhension que le prêche ait été prononcé en arabe alors que l'enfant parle également l'italien et le français en plus du swahili. Mais vous serez impressionnés par l'assurance de ce jeune garçon, comme s'il était inspiré par une mission divine.

    Ce qui pose problème, c'est que parmi les plus fervents admirateurs de ce prédicateur prodige, figure, dit-on, en bonne place le chef d'état de la Lybie, le colonel Muammar Al Gaddafi après avoir suivi un des prêches en 1999 prononcé par le gosse alors agé de 5 ans.

    Pour notre part, c'est là que réside le danger: lorsqu'un adulte disposant de pouvoirs militaires se met au niveau mental d'un enfant de 5 ans, même si ce dernier manifeste des dons extaordinaire au sens propre du terme, et, de surcroît, lui accorde quelqu'autorité spirituelle, il faut craindre le pire. Car c'est une chose de manifester une certaine admiration devant un enfant prodige si jeune, et c'est une autre que de lui accorder quelque autorité religieuse sur les adultes. A moins de lui accorder des pouvoirs divins. Mais alors c'est encore pire. C'est malheureusment un peu ce qui ressort du comportement chez les musulmans adultes qui assistent aux prêches. De ce fait il n'y a plus de limite dans la ferveur islamique qui se transforme souvent en fanatisme parce que c'est inscrit dans le Coran ou les Hadiths.

    L'islam, quoi qu'on en dise n'est pas une religion comme les autres. Les versets du Coran appellent sans cesse à la soumission totale des fidèles et à la guerre sainte. L'islam ordonne aux musulmans de refuser les règles de vie qui ne figurent pas dans la charia. Cela revient à combattre les moeurs et coutumes des hérétiques. Thèmes qu'on retrouve souvent dans les homélies des imams salafistes.

    L'islam prétend régir le spirituel comme le temporel à contrario des autres religions. "Mon royaume n'est pas de ce monde" affirmait Jésus, "le mien si" affirme Mahommet le prophète.

    En conclusion, si cet enfant prodige ne s'était pas mis au service d'un islam conquérant et rétrograde, ses performances et son assurance seraient en tous points remarquables. Voire admirables. Mais ce n'est pas le cas ici car les desseins de ces discours ne sont pas clairs et les musulmans accordent trop d'importance à ces tempéraments précoces comme le démontrent leurs attitudes au cours des prêches. Sharif Idd Kharifa n'est pas un cas isolé. Il semble même que l'islam s'enorgueillit de voir naître en son sein des prédicateurs aussi juvéniles qui impréssionnent les fidèles comme vous pourrez le voir dans ce montage.

    Aujourd'hui Sharif Idd Shalifa est âgé de 18 ans et malgré nos recherches, nous ne savons pas ce qu'il est devenu. N'aura-t-il été qu'une étoile filante?