Association Théosophique Contre les Fondamentalismes Religieux
Tout finit par arriver.
Nb connecté(s) 3


Le Conseil Constitutionnel a validé la loi. Sa motivation se résume à trois points fondamentaux:

  • 1) le voile intégral constitue un « danger pour la sécurité publique »,
  • 2) il ne répond pas aux « exigences minimales de la vie en société »,
  • 3) il place les femmes « dans une situation d'exclusion et d'infériorité manifestement incompatible avec les principes constitutionnels de liberté et d'égalité »
  • Voile islamique: le silence coupable des femmes françaises.

ARTICLES

ISLAM ET PRÉDICATION

ISLAM ET LA SCIENCE

CONTACT
  • envoi courrier
  • ATCFR

    LES ATTAQUES ISLAMIQUES EN FRANCE

    L'ISLAM ET LES POLITICIENS FRANÇAIS

    OUVRAGES SUR
    L'ISLAM




    Présentation de l'ouvrage


    PROVOCATION STUPIDE

    CARICATURES
    • Visibles sur le
      Blog de Vinz
      cliquez sur l'animation

    LES ACTEURS DE LA RÉFORME DE L'ISLAM

    CONFUSIONS

    DES SITES DE RÉSISTANCE à l'islamisation

    SOS Islam

    Musulmans contre charia

    Web Résistant


    Portail des ex-musulmans orthodoxes.

    SITES ISLAMOPHILES

    Il est important de visiter ces sites animés de prosélytisme.

    L'islamisation de la France


    Notes de l'éditeur
    En France, en 2006, la filiale de la plus grande organisation islamiste mondiale des Frères musulmans, l UOIF, ouvre écoles et mosquées en toute quiétude et siège au Conseil français du culte musulman (CFCM). Nicolas Sarkozy affirme sur un plateau de télévision que « sur le plan de l ordre public il n y a rien à leur reprocher ». Inquiétant. Dalil Boubakeur, parangon de l islam modéré selon la caste médiatique, parle pourtant de son « amitié d une décennie » avec le président de l UOIF et confie que « L'UOIF ne me paraît ni subversif, ni dangereux ». S appuyant sur une immigration dont les mécanismes sont analysés méticuleusement, chiffres officiels à l appui, l islamisation de la France n en est qu à ses débuts selon les démographes. Les mosquées fleurissent dans l hexagone, avec la bénédiction des mairies qui offrent les terrains à bâtir, tandis que l UMP comme le PS commencent discrètement à subventionner leurs constructions avec l argent des contribuables. Le lecteur trouvera avec cet ouvrage qui se veut le plus complet possible, des réponses claires à ses interrogations : que dit le Coran ? Quel est le contenu de la charia ? La distinction entre islam et l islamisme est-elle pertinente ? Que pèsent les vrais modérés ? Après leurs récents succès démocratiques en Turquie, Egypte et Palestine, les islamistes ont-ils une stratégie de conquête en France ?

    commentaires d'un lecteur sur Amazon.com: Joachim Véliocas dresse,avec ce livre indispensable,un réquisitoire virulent,mais sans haine,de l'état de la France et de l'Europe après des années de politique immigrationiste.Il permet également de comprendre la stratégie de mise en place d'un nouveau courant de pensée.Avec cet ouvrage extremement bien documenté et facile à lire, l'auteur nous explique l'islam,le coran,la charia,le totalitarisme islamique,les modérés et leurs influences sur nos gouvernants et encore bien d'autres choses au fil de dix huit chapîtres passionnant. Ce livre devrait être déclaré d'utilité public. A LIRE ABSOLUMENT!!!

    ISLAM: La réforme radicale


    Présentation de l'éditeur
    La question du renouveau des sciences islamiques est au cœur de l'islam contemporain. Les musulmans d'Orient et d'Occident expriment un urgent besoin de repenser le fiqh (droit et jurisprudence). Ils se demandent comment concilier la vie moderne et la foi, souvent devenue secondaire dans les sociétés sécularisées. Il convient pour cela de distinguer ce qui, dans les Textes, est immuable de ce qui est susceptible de changement. Cette démarche est le produit d'un questionnement sur la nature des crises et des blocages qui paralysent la pensée musulmane contemporaine : pourquoi le recours à l'ijtihâd (lecture critique), depuis si longtemps invoqué, n'a-t-il pas produit le renouveau escompté ? Pourquoi l'esprit novateur des origines a-t-il laissé place à des démarches frileuses qui ne pensent la réforme qu'en termes d'adaptation au monde, et non d'audace et de transformation ? Comment expliquer le fossé immense apparu entre les " sciences islamiques " et les autres disciplines, qui empêche de répondre comme il se doit aux défis du siècle ? Islam, la réforme radicale propose une nouvelle approche méthodologique des sources du droit et de la jurisprudence islamiques, afin d'accompagner les évolutions sociales et scientifiques et d'apporter au progrès humain une contribution éthique et créative. L'ouvrage se complète d'études de cas pratiques et concrets : médecine, arts et culture, relations hommes-femmes, écologie, religion et politique, etc. Œuvre de réflexion et de propositions, ce plaidoyer offre une synthèse de la pensée critique de Tariq Ramadan.

    Biographie de l'auteur
    Tariq Ramadan, professeur d'islamologie, enseigne aux universités d'Oxford et de Rotterdam. Attaché à l'Université de Doshisha (Kyoto), il est également président du groupe de réflexion et d'action European Muslim Network à Bruxelles. Engagé depuis vingt ans dans le renouveau de la pensée musulmane et dans une réflexion sur la place de l'islam en Occident et dans le monde, il est l'auteur de Muhammad, vie du Prophète (Presses du Châtelet, 2006).

    Le CORAN contre la république


    Présentation de l'éditeur Les versets du Coran qui abordent les aspects politiques et sociaux se comptent par centaines. L'argument de sacralité du livre doit-il continuer de s'opposer à la question de son incompatibilité avec le droit français ? Les musulmans proclament haut et fort : " Le Coran est notre constitution ! " Les versets du Coran pouvant donner lieu à critique pour incompatibilité avec les lois de la République sont nombreux. Le présent ouvrage en cite plus de quatre cents qui sont manifestement des écrits ayant le caractère de " provocations à crimes et délits contre les personnes ". Ce sont en premier lieu des versets énonciateurs de droit civil, concernant surtout le statut de la femme et le régime de transmission des biens par héritage, dont on sait qu'ils sont en discordance complète avec le Code Civil Français. D'autres versets instituent un droit pénal radicalement incompatible avec les dispositions du Code Pénal Français, à cause notamment du recours à des châtiments corporels allant jusqu'à la mutilation. Qui plus est, certains versets que l'on peut difficilement considérer comme faisant partie d'un quelconque droit pénal, instituent un régime de châtiments par vengeance personnelle et application du talion. Le Coran est extrêmement précis, ne laissant à la limite aucune place à une quelconque interprétation, ce qui obère a priori toute tentative tendant à rendre le droit coranique compatible avec les lois de la République. La lecture comparée des versets du " livre révélé " de l'islam et des articles du Code Civil et Pénal fera juge le lecteur.

    Biographie de l'auteur
    Laurent Lagartempe a longtemps vécu en Afrique du Nord. Analyste du monde musulman, il a déjà publié aux Editions de Paris un Petit guide du Coran et une Histoire des Barbaresques.

    L'Impasse Islamique


    Présentation de l'ouvrage
    source de l'inspiration : LePost.fr

    Né en Algérie, Hamid Zanaz se déclare citoyen du monde. Il a enseigné la philosophie à la faculté d’Alger, puis a travaillé dans la presse indépendante. Il vit en France depuis 1993. On lui doit, en arabe, des ouvrages tels Réponse franche aux obscurantistes, une introduction à la philosophie de Cioran, des études sur la censure dans le monde arabe, sur le tabou de la virginité... notamment édités par la Ligue des rationalistes arabes.

    Avec L’Impasse islamique, le philosophe ne caresse pas les barbus dans le sens du poil. Le sous-titre, "La religion contre la vie", plante bien le décor. Attention, terrain glissant diront les timides . Tant il est vrai que « Le politiquement correct de notre temps transforme en islamophobe quiconque a l’audace de tenir pour juste la pensée des philosophes des Lumières sur les sujets de la religion, de la laïcité, de la démocratie, de la raison et de la philosophie", prévient Michel Onfray dans la préface. D’où l'importance essentielle de l'ouvrage de Hamid Zanaz. Car l’auteur nomme un chat un chat et dit clairement ce que toute intelligence bien faite devrait affirmer haut et clair : "l’islam est intrinsèquement incompatible avec les valeurs de l’Occident qui sont l’égalité entre les hommes et les femmes, l’égalité entre les croyants et les non-croyants, l’égalité entre les modes de vie sexuels, l’égalité entre les peuples, ce que valide la Déclaration des droits de l’homme à laquelle un musulman ne peut souscrire, non pas conjoncturellement, mais structurellement parce que sa religion ignore la séparation du spirituel et du temporel, qu’elle pose dans le texte même du Coran une inégalité fondamentale entre l’homme et la femme, entre le croyant et le non-croyant, entre le musulman et le non-musulman, entre le fidèle et l’apostat, entre le disciple d’Allah et celui d’un autre Dieu. »

    « Les trois monothéismes font le malheur de l’humanité », assurait Kateb Yacine. Mais les peuples occidentaux se sont affranchis de leurs influences. Hamid Zanaz éprouve le besoin de disséquer tout particulièrement l’islam. Et il le fait bien parce qu’il le connaît bien. En étudiant mot à mot le Coran, en énumérant des faits survenus en Égypte, en Algérie, au Koweit, en Iran, en Arabie Saoudite, au Nigeria, en Turquie, en Irak, en Indonésie, en Allemagne, en France…, l’auteur part en guerre contre l’irrationnel. Il dénonce les pays où les mosquées sont bien plus nombreuses et plus luxueuses que les écoles, où les livres religieux éclipsent toute littérature même quand le prix Nobel s’appelle Naguib Mahfouz. Arthur Schopenhauer ne comparait-il pas les religions à des vers luisants ? « Pour briller, il leur faut de l’obscurité ! »

    « Je peux dire – une fois n’est pas coutume – que je suis tout à fait d’accord avec les intégristes. L’islam n’est pas compatible avec la vie moderne », affirme avec humour Hamid Zanaz. Par là, le philosophe affiche ses doutes sur les capacités de l’islam à vivre parmi les autres, à s’accorder avec des principes démocratiques. « La mosquée, l’école, la radio, la télévision, les diverses publications et aujourd’hui Internet ne cessent de répéter à des millions de gens qu’ils détiennent la meilleure des religions et qu’ils sont les élus de Dieu. À force de répéter que tout le reste de l’humanité est une erreur de la nature, ces populations finissent par intérioriser et se comporter conformément à ce kit du parfait musulman. L’islamisation de la planète devient un devoir pour chaque musulman et musulmane ! », soutient Hamid Zanaz.

    Tout comme maintenant de plus en plus d'européens lucides, le philosophe est effrayé par ce lavage des cerveaux. « L’autre, le non-musulman, est considéré comme quelque chose qui ne devrait pas exister », insiste Zanaz qui confirme que l’éducation islamique pousse à la haine. « Hais pour l’amour d’Allah ! » ordonnent des livres de collégiens en Arabie Saoudite. Et le Coran, et les Hadiths. Si les autres religions, les athées, les agnostiques, les laïcs, les artistes, les intellectuels, les humanistes et autres « égarés » sont déclarés par le prophète Muhammad, ennemis de l’islam, le sort des femmes est aussi, on le sait, épouvantable. L’essai grouille d’exemples irrespirables. « Une fille ne possède que son voile et sa tombe », dit un proverbe saoudien.

    L’Impasse islamique va faire rugir les islamomaniaques et applaudir les islamophobes. On dira ici ou là que Hamid Zanaz donne des tonnes d’arguments aux racistes qui n’ont pas besoin de lui pour déverser leur fiel. En vérité, Hamid Zanaz ne fait que se tourner vers les Lumières de l'émancipation. Une démarche que devraient méditer les « esprits faibles » qui pensent naïvement que l’islamisme serait potentiellement « révolutionnaire ». « Compter sur l’islamisme pour abattre le capitalisme, c’est vouloir guérir la peste par le choléra, ricane Zanaz. La théologie islamique est défavorable au développement de la raison, de la responsabilité individuelle, du libre exercice de l’esprit critique. L’islam n’est pas un système adapté à la vie d’aujourd’hui. On ne peut pas être musulman sans rentrer en collision avec le monde. L’islam ne s’accorde jamais au réel. Il travaille pour que le réel s’adapte à lui. » Après plusieurs livres qui passent à la moulinette les élucubrations chrétiennes, la collection Propos mécréants des éditions Libertaires s’enrichit d’un livre qui pulvérise l’obscurantisme islamique. On attend avec impatience un ouvrage qui pourfendra la religion juive. Ici et partout, une seule issue : sortir du religieux. Ni dieu ni maître un point c’est tout, nom de dieu !

    Hamid Zanaz, L’Impasse islamique – La religion contre la vie, éditions Libertaires, 178 pages. 13 euros. Préface de Michel Onfray.