Association Théosophique Contre les Fondamentalismes Religieux
Le citoyen ne se sent libre que s'il a un emploi.
Nb connecté(s) 4


Le Conseil Constitutionnel a validé la loi. Sa motivation se résume à trois points fondamentaux:

  • 1) le voile intégral constitue un « danger pour la sécurité publique »,
  • 2) il ne répond pas aux « exigences minimales de la vie en société »,
  • 3) il place les femmes « dans une situation d'exclusion et d'infériorité manifestement incompatible avec les principes constitutionnels de liberté et d'égalité »
  • Voile islamique: le silence coupable des femmes françaises.

ARTICLES

ISLAM ET PRÉDICATION

ISLAM ET LA SCIENCE

CONTACT
  • envoi courrier
  • ATCFR

    LES ATTAQUES ISLAMIQUES EN FRANCE

    L'ISLAM ET LES POLITICIENS FRANÇAIS

    OUVRAGES SUR
    L'ISLAM




    Présentation de l'ouvrage


    PROVOCATION STUPIDE

    CARICATURES
    • Visibles sur le
      Blog de Vinz
      cliquez sur l'animation

    LES ACTEURS DE LA RÉFORME DE L'ISLAM

    CONFUSIONS

    DES SITES DE RÉSISTANCE à l'islamisation

    SOS Islam

    Musulmans contre charia

    Web Résistant


    Portail des ex-musulmans orthodoxes.

    SITES ISLAMOPHILES

    Il est important de visiter ces sites animés de prosélytisme.

    Quel rôle joue l'Islam dans les échecs scolaires.


    On n'a pas appris aux jeunes musulmans à dire "je".

    Ils sont maintenant de plus en plus nombreux les enseignats qui expriment leur désarroi sur les ondes radiophoniques comme télévisuelles. Les plus passionnés d'entre eux publient des ouvrages pour tenter de comprendre le désastre de l'échec scolaire et proposer des solutions. Malheureusement, ces brillants esprits sont malheureusement coincés dans la dialectique du politiquement correct et/ou pire encore, convaincus qu'il n'existe pas de mauvais élèves, seulement de mauvais professeurs.

    Pourtant il est prouvé qu'un mauvais enseignement n'altère pas les réussites des élèves les plus déterminés et les plus courageux. Sont exclus des esprits des enseignant et des responsables des écoles et des lycées, les influences d'une immigration importante de populations qui étaient eux-mêmes en situation d'échec scolaire dans leur pays d'origine et de surcroit ont importé avec elles des religions des cultures, des comportement très différents de ce qui a été à l'origine du développement du pays d'accueil.
    Au risque d'être accuser de racisme, il est important d'étudier dans quelle proportion la scolarisation d'enfants issus de l'immigration participe à la désintégration de l'enseignement public en France.
    D'autant que l'échec scolaire n'est pas homogène parmi les populations immigrées. Les populations asiatiques réussissent mieux à l'école que d'autres populations. Il en résulte que les quartiers asiatiques ne sentent pas en retrait par rapport au français d'origine.

    En parcourant ce portail, vous aurez pu prendre conscience que l'islam joue un rôle déterminant dans la désintégration de la société française, puisque les musulmans ne reconnaissent comme véritable que ce qui est annoncé dans les sourates du Coran ou des versets dans les Hadiths. De ce fait les musulmans contestent les dispositions constitutionnelles de la République, donc l'organisation de l'enseignement laïc.

    Vous voudrez bien intégrer, lecteurs et belles lectrices, toute l'importance que revêt cette conception islamique que le Corps Enseignant français (et européen) est un véritable repaire d'  « effaceurs » d' « incroyants », de « ratiocinateurs » ou « réformateurs » suivant les traducteurs du Coran. De ce fait un élève issu de l'immigration musulmane a toute les chances d'entrer en classe avec un apriori défavorable. Si , en plus, cet élève ne dispose d'un goût suffisant pour les études, les échecs seront mis sur le compte de ces « réformateurs qui combattent l'islam ».

    Ce n'est pas tout. L'écrivain-philosophe-journaliste algérien, Hamid ZANAZ met en évidence que la langue arabe ne conjugue pas la première personne du singulier ou que le « Je » est confondu avec le « Nous ». Dans l'islam, Dieu, Allah est créateur du Tout ce qui existe en dehors de Lui, les pensées, les intentions, les sentiments sont créés par LUI. Un musulman est donc par définition une marionnette dans les « mains » d'Allah. Un musulman fonctionne comme une fourmi au service de la collectivité islamique. L'islam annihile VOLONTAIREMLENT tout embryon d'esprit critique. Et lorsque par malheur, cet esprit critique se développe, alors l'Islam assassine. Et ne voilà-t-il pas que dans les écoles françaises, ont lui apprend au petit musulman à dire « JE », à penser par lui même, qu'on lui donne des devoirs scolaires à la maison qui exigent un minimum de cognition. Comment voulez-vous que le petit musulman réussisse?


    Les belles affiches et les bons sentiments ne seront pas suffisants pour sauver les enfants de l'échec scolaire.

    Enfin, dernier point à apporter dans vos considérations sur le rôle important que joue l'Islam dans l'échec scolaire de l'enseignement laïc dans notre pays. Les écoles coraniques n'incitent pas les élèves à raisonner, mais à apprendre par coeur. Le raisonnement entraine un effort mental considérable et des qualités cognitives qui accentuent les différences (on dit aujourd'hui discrimination) entre les élèves. Alors que l'apprentissage par coeur entretient la notion d'égalité. On en discute pas le Coran, bien évidemment. Ceci constitue un décalage considérable avec l'enseignement laïc qui génère des tensions quand les cultures se mélangent.

    Aux objections que vous ne manquerez pas de ressentir dans l'affirmation que vous connaissez beaucoup d'enfants issus de l'immigration africaine que réussissent, il faut répondre qu'il est important de ne pas se tromper de combat. Le but de ce site est de promouvoir les embryons d'esprits libres partout où on les trouve et indépendamment de l'appartenance ciluturelle ou ethnique et donc qu'il n'est pas question dans ces propos de stigmatiser les élèves et étudiants spécifiquement musulmans, ni même deleur retirer leurs potentiels scolaire réels, mais bien de mettre le doigt sur les difficultés issues d'une mentalité particulière qui rencontre une culture laïque. c'est là que se situe le combat contre le radicalisme religieux qui conduits des comportements anti républicains.

    Existe-t-il des remèdes?

    Peut-être que oui. Il y en a un que l'État républicain devrait essayer de toute urgence, c'est le retour des pensionnats. Il apparait en effet maintenant indispensables de proposer aux élèves et étudiants de se soustraire pendant les périodes scolaires de l'ambiance familiale et de l'influence de l'islamisme salafique, avec un soutien scolaire actif lors des études du soir. Seulement voilà, cette solution exigera des pouvoir publics un effort budgétaire considérable au moment même ou les déficits publics s'aggravent considérablement. Il y a donc fort peu de chances que ces mesures soient un jour mises en oeuvre, Et l'islamisation de l'enseignement public se profile maintenant certainement dans un futur proche si rien n'est entrepris avec détermination..

    En attendant il faut lutter fermement contre les forces islamistes qui interprètes à leurs avantages les lois républicaines par des interprétations spécieuses. Car il faut dire que notre République s'est construite autour d'une SEULE culture dite judéo-chrétienne. Mais nous aurons l'occasion d'y revenir.

    Tenir bon, c'est aussi revendiquer notre identité culturelle. Cela exige de raisonner lucidement sur les vraies raisons des échecs scolaires.