Association Théosophique Contre les Fondamentalismes Religieux
Il appartient à chaque esprit de créer ses propres références.
Nb connecté(s) 6


Le Conseil Constitutionnel a validé la loi. Sa motivation se résume à trois points fondamentaux:

  • 1) le voile intégral constitue un « danger pour la sécurité publique »,
  • 2) il ne répond pas aux « exigences minimales de la vie en société »,
  • 3) il place les femmes « dans une situation d'exclusion et d'infériorité manifestement incompatible avec les principes constitutionnels de liberté et d'égalité »
  • Voile islamique: le silence coupable des femmes françaises.

ARTICLES

ISLAM ET PRÉDICATION

ISLAM ET LA SCIENCE

CONTACT
  • envoi courrier
  • ATCFR

    LES ATTAQUES ISLAMIQUES EN FRANCE

    L'ISLAM ET LES POLITICIENS FRANÇAIS

    OUVRAGES SUR
    L'ISLAM




    Présentation de l'ouvrage


    PROVOCATION STUPIDE

    CARICATURES
    • Visibles sur le
      Blog de Vinz
      cliquez sur l'animation

    LES ACTEURS DE LA RÉFORME DE L'ISLAM

    CONFUSIONS

    DES SITES DE RÉSISTANCE à l'islamisation

    SOS Islam

    Musulmans contre charia

    Web Résistant


    Portail des ex-musulmans orthodoxes.

    SITES ISLAMOPHILES

    Il est important de visiter ces sites animés de prosélytisme.

    L’Islam radical fait des émules en France

    par Majdouline El Atouabi

    Selon un rapport réalisé par la Direction Centrale des Renseignements Généraux (DCRG) française et remis à la fin du mois de juin 2005 au ministre français de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, le nombre de conversion de Français à l’Islam connaît une augmentation continue. Dans ce rapport, la DCRG présente les conclusions d’une étude concernant 1.610 dossiers de convertis qui ont été détectés en raison de leur prosélytisme actif, de leurs activités délinquantes ou bien à cause de leurs relations avec des radicaux. Il en ressort que près d’un tiers ont des antécédents judiciaires et 3% appartiennent ou gravitent autour de la mouvance islamiste radicale.


    Il n'y a pas que dans les prisons que se déroulent les conversions. Non?

    Parmi les constatations de cette enquête, on notera l’importance des prisons en tant que lieu propice aux conversions. C’est ainsi que 10% des convertis auraient découvert l’Islam dans des prisons. Une fois en liberté, près de 17 % d’entre eux rejoignent des groupes islamistes radicaux ou leurs structures de soutien logistique.
    L’échantillon étudié par les RG fait ressortir que les convertis sont souvent des hommes jeunes avec une moyenne d’âge de 32 ans. Ils sont concentrés dans les zones fortement urbanisées où vit une importante communauté maghrébine pratiquante. Leurs profils varient selon l’environnement social et les fréquentations, qui sont souvent à l’origine de leur conversion.
    Cela dit, 44% des jeunes gens nés en France, dont un ou deux parents sont originaires d'un pays du Maghreb et qui vivent dans les cités sensibles, optent pour un Islam d'inspiration Salafiste. Les convertis originaires d'Europe du Sud, en particulier du Portugal, sont fortement représentés (9 %). Parmi eux, 60 % ont épousé une conception rigoriste de la religion, celle des tablighis ou des salafites. Les Antillais représentent 5% des convertis étudiés, dont 49% n'ont aucun diplôme. Au sein du panel étudié, plus de 31% occupent des emplois à faible qualification (employés, ouvriers, personnels de service). Beaucoup travaillent en particulier dans le secteur de la sécurité et du gardiennage ou sur les zones aéroportuaires, hautement sensibles. Il n’empêche, l'armée française est également touchée par le phénomène des convertis. Près de 3,5% de ses effectifs ont embrassé l'islam, dont des officiers supérieurs. En outre, près de 2 % des 1.610 dossiers étudiés sont des enseignants, dont certains adoptent une attitude prosélyte sur leur lieu de travail.
    Les RG désignent le Tabligh et le Salafisme comme les deux principaux mouvements responsables de cette vague de conversions en France. 28% des convertis étudiés l’ont en effet été par le biais du Tabligh et 23% par les prédicateurs du Salafisme, alors que 30% des convertis ne semblent rattachés à aucun courant précis de l'islam. En cinq ans, notent les RG, le Salafisme, qui se développe sur une idée de rupture par rapport à l'Occident et à ses moeurs corrompues, a suscité autant de conversions que le Tabligh en vingt-cinq ans.

    adresse de l'article: http://www.maroc-hebdo.press.ma

    Il ne sert à rien de se lamenter devant cette information, car le phénomène décrit est logique. La récession économique touche en priorité les populations immigrées peu qualifiées ou jugées culturellement différentes. Dans un pays ou le libéralisme économique est appliqué à la lettre, rien ne peut obliger les chefs d'entreprise à embaucher des employés qui ne leur conviendraient pas. Un libéralisme économique qui permet également aux populations immigrées de créer leurs propres entreprises et leurs commerces.

    Si les conditions économiques dans lesquelles vivent les populations musulmanes immigrées sont déterminantes, elles ne sont pas la seule cause à la montée islamique. La France est en effet un pays en plein désarroi culturel, ou son église originelle est en proie à de sévères critiques qui visent à l'affaiblir: accusation des pédophilie, accusation contre son passé antisémite pendant la seconde guerre mondiale etc.


    Édifiant, non?

    Mais il y a une autre cause beaucoup plus sérieuse. En effet, les autorités françaises ont fait preuve dans le passé d'un laxisme incroyable vis à vis de l'immigration (malgré les avertissements de certains de certains partis politiques stigmatisés et aujourd'hui en passe de prendre le pouvoir) en laissant venir des populations musulmanes , par le biais du regroupement familial, dans notre pays, sans contrepartie, sans injonction de s'intégrer à la culture d'accueil. Avec maintenant un islam qui s'appuie largement sur une population importante dont on ne connait pas les chiffres.

    Il y a fort à craindre que les seuils de tolérance, ou seuils d'intégration , ou seuils d'assimilation soient maintenant largement dépassés. La France ne peut subvenir aux besoins de toutes les composantes de son peuple. Donc la situation va contineur à s'accentuer.

    Toutes les conditions sont donc réunies pour créer un cocktail détonnant, vraisemlablement dans un avenir proche dévastateur.

    Comme vous pourrez le constater à travers ces pages, les chances d'une solution pacifique s'ammenuisent avec le temps qui passe, alors que les autorités françaises, sous la critique irresponsable des partis de gauche refusent de prendre les mesures contraignantes pour juguler la montée islamique.

    MAIS ATTENTION: l'activisme islamique ne se répand pas de façon homogène parmi les populations musulmanes immigrées en France. Il existe de grande différences suivant que l'on a affaire à des algériens, des kurdes, des marocains, des tunisiens ou des turcs. Déjà se dessine par l'observation une image précise des musulmans les plus turbulents parmi ceux qui arborent les drapeaux nationauxde leurs pays d'origine sur leurs t-shirts, sur leurs voitures lors des mariages ou provoquent des émeutes lors des matchs de foot.

    Il est temps pour les autorités françaises de se saisir de ce grave problème et de le traiter à la mesure du danger qu'il représente.

    Kernoa