Association Théosophique Contre les Fondamentalismes Religieux
Le citoyen ne se sent libre que s'il a un emploi.
Nb connecté(s) 8


Le Conseil Constitutionnel a validé la loi. Sa motivation se résume à trois points fondamentaux:

  • 1) le voile intégral constitue un « danger pour la sécurité publique »,
  • 2) il ne répond pas aux « exigences minimales de la vie en société »,
  • 3) il place les femmes « dans une situation d'exclusion et d'infériorité manifestement incompatible avec les principes constitutionnels de liberté et d'égalité »
  • Voile islamique: le silence coupable des femmes françaises.

ARTICLES

ISLAM ET PRÉDICATION

ISLAM ET LA SCIENCE

CONTACT
  • envoi courrier
  • ATCFR

    LES ATTAQUES ISLAMIQUES EN FRANCE

    L'ISLAM ET LES POLITICIENS FRANÇAIS

    OUVRAGES SUR
    L'ISLAM




    Présentation de l'ouvrage


    PROVOCATION STUPIDE

    CARICATURES
    • Visibles sur le
      Blog de Vinz
      cliquez sur l'animation

    LES ACTEURS DE LA RÉFORME DE L'ISLAM

    CONFUSIONS

    DES SITES DE RÉSISTANCE à l'islamisation

    SOS Islam

    Musulmans contre charia

    Web Résistant


    Portail des ex-musulmans orthodoxes.

    SITES ISLAMOPHILES

    Il est important de visiter ces sites animés de prosélytisme.


    Un ouvrage dense riche, qui ne peut faire que progresser l'intelligence et reculer l'obscurantisme.

    La plus grande faiblesse des pays industrialisés, réside dans le fait que les peuples sont habitués à la mollesse du confort que leur procure la richesse matérielle et qu'en même temps ces mêmes peuples ne veulent plus revivre les horreurs des luttes et guerres du passé. Que par conséquent le courage leur fait maintenant défaut, surtout dans notre pays. Comme les média sont à la botte des pouvoirs économiques, donc naturellement des pouvoirs publics, ce genre d'ouvrages remarquables par leurs analyses et leurs documentation est irrémédiablement écarté des publicités qui pourraient les faire connaître du grand public. La politique de l'autruche fait florès en Europe et plus particulièrement en France.

    Ce site tente courageusement, mais aussi infructueusement, par manque de publicité, d'alerter les français sur le danger islamique. Créé bien avant la publication de cette "Anatomie d'un Désastre", mais avec infiniment moins de talent nous avions mis en relief à la fois les incohérences des pouvoirs publics et/ou des dirigeants politiques et décortiqué les point essentiels du danger islamique.

    L'auteur part d'une date charnière dans l'histoire entre l'islam et les pays occidentaux : le 11 septembre 2001. C'est ici que se présente une divergence importante entre la rédactrice et notre travail de recherche. En effet, nous sommes persudés que si cet attentat islamique a pu se perpétrer c'est avec la complicité des services secrets américains qui ont laissé faire. Comment expliquer autrement les énormes points d'interrogations qui subsistent dans l'effondrement des "twin towers" d'une part, et l' opportunité que cet attentat à procuré au gouvernement américain, sous la présidence de Georges Bush, pour justifier "le Patriot Act" qui représente une sérieuse régression dans les libertés civiques du peuple américain. Le 11 septembre a également servi à persuader le peuple américain que la guerre contre l'Irack était indispensable.
    Mais en dehors de cette divergence importante notre constat et notre description d' un islam anti-occidental coincident avec les conclusions de l'auteur.

    • Sur la faiblesse des pouvoirs publics des pays européens : (page 76 )

      La mondialisation contre le politique.
      la mondialisation n'a pas donc le même sens pour chacun de ses acteurs. Elle signifie pour les américains que, tout en étant incapable de concurrencer le prix du travail dans le tiers-monde,leurs ouvriers peuvent continuer à voir leurs salaires augmenter.Pour les Européens, elle signe l'incapacité définitive des vieux États-providence à mener à bien des politiques sociales de grande envergure pour sauver des industries en déclin. Pour le tiers-monde, elle renouvelle la méthode d'exploitation économique. Pour tous, elle menace de mondialiser plus rapidement et plus intensément crises et récessions, et de mettre en péril la conviction selon laquelle le capitalisem libéral est le moyen plus efficace d'assurer la croissance économique et l'élévation du niveau de vie....... .......La pire des insuffisances de la mondialisation est qu'elle n'en finit pas d'advenir

      Nous partageons , en effet, avec l'auteur, le sentiment que la mondialisation de l'économie affaiblit considérablement le rôle de l'état , lui ôtant par la restriction de ses recettes le pouvoir d'élaborer une conscience universelle .
      (page 77) Seuls les nouvelles O.N.G., associations transnationales de citoyens du monde, veulent jouer le rôle de conscience mondiale. Mais, elles ne savent pas construire un système cohérent et leur véritable influence n'est pas à la mesure de leur suractivité. En outre, il ne faut pas oublier que nombre d'entre elles défendent des intérêts très particuliers.

      La mondialisation de la "crise économique" est décrite par l'auteur comme une faiblesse des états industrialisés. Car " certains États trop endettés, doivent privatiser une partie de leurs fonctions régaliennes. Le libéralisme extrême conduit à faire appel à des civils pour se charger de missions militaires, comme l'entretien du matériel ou de la logistique, au Royaume-Uni.
    • A propos de l'Islam
      L'auteur a entrepris un tavail remarquable d'historien, retraçant l'évolution de l'islam depuis ses origines jusqu'à nos jours. Notre groupe ne saurait que conseiller les aimables lecteurs et les belles lectrices qui désireraient comprendre l'Islam de l'intérieur de se procurer l'ouvrage. Car l'approche se veut avant tout objective, dans la mesure, où seule une compréhension détachée de toute sorte d'émotion permet la progression des mentalités.
      Mais l'occupation actuelle d'un grand nombre de pays industrialisés par une forte population de musulman nous incite plutôt à nous focaliser sur les dangers actuels de non-compréhension, voire de non-assimilation d'un islam fondamentaliste qui rejette les avancées laïques et démocratiques des pays qui ont réussi en partie à se libérer du joug conservateur des religions, comme c'est le cas en France depuis 1905. Pour ENYO, l'heure du néofondamentalisme islamique a sonné qui nait directement de la fin l'Islam politique, toutes les tentatives de modernisation de l'Islam ayant échoué.
      Voci ce qu'elle écrit page 102:
      Les modernistes ont échoué. Le fondamentalisme n'a pas convaincu. Il nourrit, à travers le monde, les ambitions de nombreuses entités en quête d'un État ressourcé à l'Islam. Paradoxalement, la première victoire de l'islamisme a lieu dans le monde chiite, avec la prise du pouvoir en Iran par l'ayatollah Khomeini, théoricien de la régence du docteur de la loi.
      Proche des idées d'Afghani (*), il est au centre d'un groupe minoritaire au sein du clergé (**) qui, au début des années 1960, entame une réflexion aboutissant, avec la révolution iranienne de 1979,à l'identification du chef religieux comme chef politique. Cette conception est fort peu orthodoxe aux yeux des docteurs de la loi, attachés à la tradition quiétiste du chiisme depuis le XVIème siècle. Autant la révolution islamique de 1979 est perçue en Occident comme un moment de pur retour vers le Moyen-Âge, autant elle est vécue par les chiites d'Iran comme le triomphe du pragmatisme contemporain et la réconciliation entre foi et politique.

      (*) Afghani: le retour au Noble Coran était l’une des plus grandes ambitions d’Al-Afghânî,
      (**)Clergé islamique: A notre connaissance il n'existe pas de clergé islamique à l'image du clergé catholique. Il conviendrait mieux de comprendre le mot clergé comme un réseau. Il existe une multitude de courants islamique et autant de réseaux.

      Il n'est pas facile de présenter un ouvrage de cette densité et nous ne voudrions pas en détourner le sens mais au contraire inciter les internautes à se le procurer. Cependant , d'ors et déjà, il nous parait opportun de mettre en exergue la "substantifique moëlle".
      Puisque le réformisme islamique a échoué voici ce que l'auteur écrit sur le néo-fondamentalisme :

      ( page 107 )Les islamistes sont loin d'avoir gagné leur pari mais la génération islamisée par le pouvoir," par le haut",est la première génération a acquérir la connviction qu'elle a son avenir entre les mains.Elle n'a pas forcément envie d'attendre.

      Devons-nous comprendre dans ces lignes que le conflit Occident-Islam a commencé ?

      Vous trouverez dans les pages qui suivent des informations sur : " le retour à la charia - L'influence du wahhabisme ( Wahhab fait table rase de tout ce qui différencie un musulman d'un autre musulman faisant de l'Islam une communauté mondiale sans distinction d'appartenance à une patrie ou un territoire : une " oumma " gigantesque. ) - Le nouveau musulman du XXIème siècle ."

    • Quelle serait la motivation d'un tel ouvrage ?
      Il est clair que l'auteur tente de faire apparaitre au grand jour les dangers que cache l'islam et de corriger la méconnaissance problématique des politiciens occidentaux sur une religion qui n'est ni démocratique, ni laïque, ni humaniste. Voici ce qu'elle écrit page 144 :

      En fait, toute réflexion sur la compatibilité de l'islam avec la démoncratie à l'européenne relève d'une pantalonnade, jouée à guichets occidentaux fermés.

      Il ne vous reste plus, cher(e)s internautes qu'à vous dépêcher de vous procurer l'ouvrage, en suivant éventuellement ce lien